Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Appeler un proche décédé

Appeler un proche décédé ou un esprit

 séance Spiritisme 
La plupart d'entre vous désirent pratiquer le Spiritisme (écriture Automatique oui-ja, Chaine spirite/table tournante etc..) afin d'avoir des "nouvelles" d'une personne décédée...

Je vous encourage à vous poser les questions suivantes avant de tenter quoi que ce soit : 


 1) Assurez-vous du bien fondé de votre démarche...
 
Les Esprits n'ont pas besoin d'être contacté et le simple fait de penser à eux avec des pensées positives et chargées d'amour les 'appelles' : ils sont ensuite libres de répondre ou pas à votre appel... Certains n'ont pas l'autorisation (dangerosité...) d'autres n'ont pas l'énergie nécessaire..

Il faut savoir aussi que les esprits ont des choses à réaliser dans leur monde et que parfois ils ne peuvent pas se libérer au moment où nous cherchons à les joindre...

De plus, laissez leur le temps de s'habituer à leur nouvelle condition d'esprit si le décès est récent...
 


2) Certains esprits peuvent s'être réincarnés...

Ils sont théoriquement injoignables. De plus, un autre esprit peut se faire passer pour lui et vous raconter ce que vous avez envie d'entendre ou peut devenir envahissant...
 
En effet, à l'état d'éveil, les chances sont quasi nulles pour qu'un esprit réincarné puisse entendre l'appel, puisqu'il sera dans la vie "courante", de tous les jours... Il y a fort peu de chance qu'il capte l'appel, tout simplement parce que personne n'est en état "alpha" ou de méditation constante... Un esprit réincarné, comme vous et moi sera préoccupé par nos affaires "bassement terrestres" Smile 

L'esprit incarné pourra éventuellement entendre l'appel mais... uniquement en sortie astrale ou en voyage astral (bref lorsqu'il dort..)
Mais rien ne dit qu'il veuille (toujours en tant qu'esprit) se "déplacer" pour voir une hypothétique connaissance pour plusieurs raisons.

- Déjà d'une part, s'il s'agit d'un proche, les voyages astraux pendant la nuit, nous pouvons en faire quand bon nous semble.... voir des proches décédés notamment...

De plus, une telle évocation pour qu'elle porte ses fruits et que l'esprit se déplace, il faut que l'appel lui parvienne. La qualité de l'appel, de l'évocation doit être au rendez-vous... Si on y mets pas du coeur, du recueillement, il y a peu de chance que l'esprit qu'on appelle vienne à nous..

De plus, certains esprits ont des choses à faire dans l'astral et il ne pourra sans doute pas se déplacer au rendez-vous sur simple demande.

A moins que la personne "appellante" soit relativement calée en ésotérisme et qu'elle puisse retracer la trace énergétique de l'esprit... pour arriver jusqu'à la personne incarnée. Mais là c'est une autre histoire ! chance quasi nulle également.

 

3) Au niveau communication proprement dite :

Pour pouvoir communiquer avec l'au-delà il faut avoir ce qu'on appelle un potentiel médiumnique c'est-à-dire une faculté permettant d'être l'intermédiaire entre les vivants et le monde de l'au-delà.

Tout le monde n'a pas cette faculté à un niveau identique. De plus, avant notre réincarnation, nous établissons des choix de vie, des missions, qui nous permettrons d'évoluer de façon morale et intellectuelle et certains d'entre nous choisissent de développer cette mission.

Après le décès d'une personne, nous pouvons l'aider à rejoindre l'au-delà. Nous ne connaissons pas toujours l'état d'esprit de cette personne au moment de son décès. Avait-elle des croyances, croyait-elle qu'il y avait une vie après la mort ? Toutes ces questions ne sont pas anodines car nous savons que nous vivons un état de trouble plus ou moins lourd selon notre état d'esprit. De plus, les circonstances du décès peuvent aussi être lourdes de conséquences concernant cet état de trouble. Le défunt peut aussi ne pas s'être rendu compte qu'il est décédé...


La meilleure chose à faire est de prier et d'envoyer des pensées positives, de l'amour à votre proche décédé. Il les percevra : cela le rassurera et pourra lui rendre sa situation moins difficile à accepter. Voir ce lien : Elever une ame

Il faut savoir aussi que chaque nuit et de façon naturelle nous nous dégageons de notre enveloppe charnelle pour rejoindre l'au-delà.
Vous pouvez alors adresser une prière à votre proche décédé, avant de vous endormir, afin que vous puissiez "lui rendre visite" lors de ces décorporations nocturnes. Vous n'en aurez pas forcément le souvenir en vous réveillant mais vous aurez très certainement une sérénité qui vous permettra de vous dire que vous l'avez rencontré.

 
Tous droits réservés - Ananta 06/06

Date de dernière mise à jour : 01/01/2016