Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Les rebouteux et renoueurs

Les rebouteux, les renoueurs : histoire, technique de remise en place et explications

RebouteuxC'est une technique musculaire anscestrale qui existe depuis des millénaires. 

La notion de rebouteux est d'ailleurs très ancienne et le terme lui même est souvent préféré à celui de rebouteur.

Forgé en plein moyen âge à partir du verbe "bouter" qui signifiait frapper, pousser, refouler (d'où l'expression "bouter l'ennemi hors de france") le mot rebouteux définit celui qui remet les membres démis et réduits, par des moyens empiriques, les luxations, entorses, fractures.

Selon les régions, ce guérisseur était qualifié de rhabilleur, de renoueur, de toucheur. Cette technique se pratique exclusivement avec les doigts. Il existe plus de 400 techniques pour soigner les personnes. 

 

RebouteuxHonoré de Balzac, dans "l'enfant maudit" l'a très bien décrit :" cet homme était l'espèce de sorcier que les paysans nomment encore, dans plusieurs endroits de France, un rebouteur.

Ce nom appartient à quelques génies bruts, qui, sans étude apparente, mais par des connaissances héréditaires et souvent  par l'effet d'une longue pratique dont les observations s'accumulaient dans une famille, reboutaient, c'est à dire remettaient les jambes et les bras cassés, guérissaient bêtes et gens de certaines maladies, et possédaient des secrets prétendus merveilleux pour le traitement des cas graves". 

Cette définition précise du rebouteux par Balzac est encore vraie aujourd'hui. Le rebouteux "opère" êtres humains et animaux selon une technique simple qui fait appel à de bonnes connaissances anatomiques, en particulier sur les os, les muscles, les tendons, les nerfs. Beaucoup de patients disent "je vais me faire remettre un nerf en place". Cette technique repose sur le fameux "coup du rebouteux" : après avoir pris soin  de détourner l'attention du patient, le rebouteux assure sa prise, tel un catcheur (les rebouteux en ont d'ailleurs souvent le physique) et remets violemment en place la partie déplacée.

Une douleur fulgurante accompagne cette manipulation, suivie d'un soulagement libérateur : le patient peut alors repartir chez lui, il a été "rebouté".

 

D'après notre enquête auprès des malades reboutés, il apparait que la souffrance est exactement proportionnelle à l'ancienneté du mal : un déplacement datant d'une heure se remets quasiment sans douleur ; un déplacement "ancré" depuis 1 ou 2 ans s'effacera au prix d'une grande souffrance, voire d'un évanouissement.

Les rebouteux ont toujours eu beaucoup de succès, surtout dans le monde rural (médecins et vétérinaires étant souvent trop éloigné des fermes). Mais l'histoire n'en a retenu aucun de célèbre.

Anonymes, serviables, disponibles, ils ont ainsi pendant des siècles été pratiquement les seuls guerisseurs à mains nues. Puis les magnétiseurs, dans le sillage de Mesmer, du Marquis de Puységur, de Durville leur ont fait concurrence. Enfin, à l'aube du 20ème siècle, osthéopathes et Chiropracteurs ont apporté de nouvelles techniques, codifiées et efficaces.

 

Voilà pourquoi le nombre de rebouteux baisse irrémédiablement : ces derniers risquent donc, avant l'an 2000, de diparaitre de la grande famille des guérisseurs, comme les dinosaures, derniers représentants d'un monde à jamais révolu. 

source : l'ABC du magnétisme de Jacques Mandorla.

 

Techniques sur les membres inférieurs, pied, cheville, genou : 

Date de dernière mise à jour : 25/03/2017