Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Trouble de l’esprit, son lien avec l’âme à la mort du corps physique

L'état de trouble lors de la mort physique.

âme, esprit, mort physiqueLorsque le corps meure, l’esprit se détache de ce dernier, mais il ne peut fusionner à ce moment avec l’âme.

C’est pourquoi on dit que l’esprit est en état de trouble.

L’esprit n’étant plus en symbiose avec l’âme, il ne peut avoir accès aux connaissances et souvenirs de sa dernière incarnation.

Il n’y aura accès qu’une fois le processus de compréhension de son état en tant qu’esprit dans l’éther achevé.

Toutefois, tant que l’esprit demeure sur le plan physique, il conserve de manière intacte les souvenirs de sa vie passée.

Il faut comprendre que l’esprit a besoin d’un temps d’adaptation entre l’état de décorporation physique et l’état  d’esprit  dans l’éther.

S’en suivra donc  un état de trouble et ce, quelque fut la cause du décès. Le temps imparti sera plus ou moins long suivant la nature du décès.

Une fois cela accomplis, l’esprit pourra entrer à nouveau en symbiose avec l’âme. S’en suivra alors la phase de questionnement et le retour transitoire sur les évènements marquants et les actions instituées lors de la dernière incarnation.

Il est donc à noter que jamais l’âme ne quittera son support actif (l’akasha).

L’esprit comme vu précédemment étant d’une densité plus légère, il ne pourra être totalement lié et absorbé par l’âme, qu’à la dernière incarnation (incarnation finale de l’esprit).

 

Médium : Dark Angel, reçu le 2 mars 2017

Date de dernière mise à jour : 05/03/2017