Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Symptomes, maladies pouvant être liées à l'occulte et esprits parasite

Symptomes, maladies pouvant être liées à l'occulte et esprits parasite

Astral 1 1

 

Les êtres humains peuvent faire l'objet d'attaques occultes, dont la source peut être causée par des esprits parasites.

Certaines de ces actions peuvent être dirigées par des opérations de sorcellerie, mais beaucoup peuvent être le fait d'entités isolées, attirées par leurs victimes. (au niveau affinités, mauvais penchants (alcool, drogue, vices divers...) et puis notre aura les attires parfois également...


voici une liste de symptomes et de maladies possibles, mais gardez à l'esprit qu'il sont beaucoup plus susceptibles d'être des problèmes médicaux que des problèmes ésotériques.



- Troubles du sommeil : terreurs nocturnes ; sueurs nocturnes, somnambulisme, insomnie, crampes, paralysie temporaire.
Une forme typique de terreur nocturne provoque une pression écrasante sur la poitrine, un sentiment aigu de terreur et une paralysie temporaire. Le subconscient est la première partie de l'être humain apte à détercter une interférence occulte.
Les terreurs nocturnes impliquent une activité de sommeil paradoxal, ce qui indique qu'ils ne partagent pas le même mécanisme que les cauchemards.

- Crampes, noeuds ou spasmes musculaires : douleurs aigues, sensations de brûlures.
Les esprits parasites peuvent s'attacher au corps astral du vivant. Leur présence peut être ressentie dans le corps physique comme des noeuds de tension, provoquant des raideurs, des crampes musculaires et des spasmes. Cette gêne peut être soulagée par le massage, l'acupuncture et des exercices légers, mais ils sont toujours susceptibles de revenir tant que le parasite n'a pas été expulsé définitivement.

- Problèmes auto-immunitaires : arthrite, hépatite, psoriasis, maladie de Crohn, diabète : En affaiblissant les systèmes de défense du corps, les esprits parasites peuvent s'assurer une meilleure emprise et exercer un plus grand contrôle. Leur présence peut créer toute sorte de problèmes physiques, particulièrement ceux qui impliquent le système immunitaire.


- Problème du système immunitaire : allergies, asthme,problème de peau, problème de sinus : Le corps peut contracter de nouvelles allergies, de l'asthme, des affections cutanées, ainsi que des problèmes auto-immunitaires comme le diabète, et le syndrome de fatigue chronique.


- Problème gastriques et intestinaux : intolérance alimentaire : Les troubles gastriques et les problèmes alimentaires sont aussi des signes de résistance affaiblie ; il faut souvent changer complètement de style de vie pour les combattres efficacement.

- Désordres neurologiques : dépression, colère, angoisse, confusion mentale, délire, névrose :
Les entités parasitaires peuvent provoquer chez leur hôte des accès d'énergie émotionnelle (sautes d'humeur brusques, manies obsessionnelles, activités perverses...) Elles se nourissent de cette énergie alors que leur hôte devient de plus en plus déprimé, névrotique et confus.
Le milleperthuis est un remède souverains pour toutes ces perturbations. Longtemps considéré comme une amulette sacrée contre le mal, il jouit maintenant d'une reconnaissance pharmacologique en tant que remède utile pour les problèmes neurologiques.
Il peut rassembler les forces d'un être pour qu'il résiste à toute sorte de mal. On le trouve facilement en herboristerie, mais consultez un phytothérapeute avant de commencer à l'utiliser.

- Type de comportement obsessionnels-compulsifs : comportement imprévisible, perversion sexuelle. La victime peut passer d'un état "normal" à des périodes de crises qui peuvent être assez virulentes.

 


source : très librement inspiré du bouclier magique de Francis Melville

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/04/2017