Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Contre envoûtement

Contre envoûtement, les moyens de se libérer.

envoutement

Si vous ignorez l’identité de l’envoûteur, voici quelques supports qui pourront vous aider dans votre lutte contre l’envoûtement.

Certains d’entre eux font office d’isolant, et d’autres de dérivateurs : charbon de bois, eau, pointes, pierres…. Ces dérivateurs ont la propriété physique de dissoudre les forces astrales nocives.


a) Le charbon de bois : Le charbon  est une substance utilisée dans l’industrie pour purifier l’eau. Il absorbe également tous les fluides errants. Selon Papus, toute émanation astrale peut être absorbée par le charbon, et on peut ainsi dégager facilement les objets matériels imprégnés de fluides malfaisants. Le charbon peut être utilisé aussi pour de simples fonctions de protection. 

b) Les pointes : L’envoûtement est très semblable à un phénomène d’électricité. C’est pourquoi les pointes métalliques ont la propriété de soutirer les fluides astro-électriques provenant d’être doués de mauvaises intentions. Très utiles, les pointes en l’air sous votre lit en cas d’attaque durant votre sommeil. Elles ont la faculté de blesser le corps immatériel de votre agresseur si celui-ci fait des sorties astrales pour venir vous nuire pendant votre sommeil.


c) L'eau : L’eau fixe les forces errantes. Elle peut donc servir à capturer les énergies négatives qui traînent. L’eau bénite est préférable (voir le sujet sur : L'eau bénite) ou encore l’eau lustrale (l’eau lustrale est de l’eau dans laquelle on a éteint un tison). Si vous utilisez de l’eau ordinaire, il faudra changer l’eau soir et matin en lavant le récipient, parce que cette eau sera chargée d’influx malsains.

A jeter dans les toilettes ou dans une rivière (cours d'eau non stagnante).
L’eau bénite ne fonctionne pas de la même façon : après avoir absorbé les influx malsains, elle les dissout.

d) La cire vierge : très efficace pour se débarrasser de l'énergie négative, voir Cire vierge

e) Pierres de protection : Après avoir déterminé quel était l’astre dominant de l’individu que l’on veut protéger, on choisira dans cette liste la pierre correspondante que l’on montera sur un anneau d’or à l’intérieur duquel on fera graver ce mot : Tétragrammaton.
Saturne -> escarboucle
Jupiter -> béryl
Mars -> rubis
Soleil -> diamant
Vénus -> émeraude
Mercure -> topaze
Lune -> opale
Cet anneau constitue une protection puissante.


f) Les parfums ou encens : Certains parfums ou encens aident à dissiper les influences néfastes. Le santal est particulièrement efficace. On peut l’utiliser en encens à faire brûler ou en huile que l’on se passera sur le corps. Les autres encens bénéfiques sont le musc, Le benjoinLa Myrrhe, le galbanum et l'Oliban . Voir d'autres encens : Encens  


g) LES PRIERES : Pour beaucoup d’occultistes, la prière est souveraine contre les maléfices. Si on soupçonne quelqu’un de vous vouloir du mal, il faut prier pour lui, en demandant au ciel qu’il revienne sur la bonne voie. Que l’on croie ou non au pouvoir du ciel, on reçoit le "choc en retour" de cet influx positif. Voir le sujet sur les prières : Prières contre la magie

h) La musique ou les sons. Certains sons, certaines mélodies peuvent purifier notre environnement immédiat. J'ai testé personnellement le son des cymbales tibétaines lors d'un exorcisme et je peux affirmer que certains sons sont très efficaces pour libérer une personne et surtout pour assainir un lieux.  Voir Les bols chantants, cymbales, bols et cloches tibétains.

Note personnelle : Pour ma part, je rajouterai à cette liste le sel consacré, car il a tendance à absorber l’énergie vitale d’une éventuelle entité et surtout de capter les énergies nocives en suspension. Voir le sujet sur Le sel en protection

 

VI. Le contre-envoûtement

Il existe deux façons de procéder quand quelqu’un est la cible d’un envoûtement : soit renvoyer son influx négatif à l’émetteur, soit le transférer sur un autre réceptacle. C’est de cette manière que les nouements d’aiguillettes se dénouent le mieux, de même que tous les autres maléfices.

a) Transfert : Cette méthode consiste à faire dériver les influx maléfiques vers un autre récepteur.
On prend en général une plante ou un animal.
Si c’est une plante, elle devra être fragile (anémone, lilas, pervenche, violette...).
Si c’est un animal, on utilisera ceux employés habituellement dans les charges ; crapaud, lézard, etc.
Note personnelle: Personnellement je déconseille l’utilisation d’un animal ou d’une plante pour faire un transfert, et ceci pour des raisons simples: personne n'a le droit de décider de la vie d'un être vivant surtout quand c'est pour lui faire du mal. Si vous prenez cette décision vous en subirez tout de même un retour.

b) Retour à l'envoyeur : On renvoie à l’expéditeur ses influx en les amplifiant. L’emploi d’une dagyde prenant la place de la victime est nécessaire. On doit la façonner et la sensibiliser à l’image de cette dernière.
L’envoûteur continuera ses agissements sans s’apercevoir de rien. Au bout de 28 jours, la dagyde sera enterrée au pied d’un arbre.
Toute la masse d’influx négatifs qu’elle aura accumulée se libérera alors d’un seul coup en se retournant contre l’envoûteur, avec lequel un lien s’est créé.



VII. La prévention contre l’envoûtement

 

C’est ce qu’on appelle les gardes, ou contre-charmes.

a) Les actions préventives : Veiller à ne pas laisser de cheveux, rognures d'ongles et autres éléments corporels à la portée de n’importe qui. Attention aussi à vos mégots de cigarette.
Enterrer sous le seuil de sa porte une pièce de monnaie que l’on aura gravée d’une croix à l’aide d’un couteau préalablement trempé dans de l’eau bénite.
Tracer à l’eau de chaux des croix sur les murs de son habitation.

b) Les gestes préventifs :

Ce sont ceux que l’on peut opposer à une personne que l’on soupçonne d’avoir de mauvaise intentions contre soi.
Ils se font conjointement avec une volonté très forte de contre-attaque.
La Corne napolitaine : il s’agit de faire les cornes avec ses doigts, soit l’index et le médius, soit l’index et l’auriculaire.
La Figue : on introduira le pouce entre l’index et le médius, tandis que les autres doigts resteront complétement fermés. Ce geste symbolise l’union du féminin et du masculin, qui est à l’origine du Cosmos.

c) Les talismans préventifs : Les talismans sont des objets faits de pierres, de fleurs, de parchemin, d’images, de dessins, de formules, réputés avoir une vertu magique.
Les amulettes et les pentacles entrent dans la catégorie des talismans. La fabrication des talismans est une vraie cérémonie magique.
Un des talismans protecteurs les plus simples à faire est l’hexagramme du mot Abracadabra. Il s’écrit sur du parchemin vierge avec de l’encre de Chine. (voir le sujet sur le site Les amulettes sur parchemin).

Parmis les talismans traditionnels, sont conseillés :


Le collier orné d’une dent d’animal (lion, tigre, ours, sanglier, loup...) ou d’une griffe de félin (chat, léopard, tigre, guépard, lion...), que l’on portera autour du cou ou du poignet droit.
Le phallus en corail, en bois ou en métal qui ornera le cou, la saignée du coude ou le poignet. (Le phallus est le symbole de la vie qui lutte contre la mort. Ainsi qu’on peut le constater dans des musées italiens, les Romaines le portaient à leur cou en fastueux colliers d’or, de corail ou de pierres précieuses. Elles ne mettaient aucune signification obscène à cette représentation du sexe masculin).
La main de Fatima, à présenter à un ennemi. Cette main doit être ouverte avec les doigts allongés. Elle est symbole de puissance et de suprématie.
Une amulette sur laquelle sera gravé un oeil de verre entouré de serpents, de lézards ou d’éléphants.


d) Les formules préventives : Voici quelques formules qui ont traversés le temps. Vous devez les écrire sur un ruban de couleur verte que vous porterez autour du poignet. Chaque formule a un impact particulier.

Alemiah : permet de démasquer les hypocrites et les traîtres.
Cahatel : met à l’abri de toute influence négative.
Chavakiah : agit comme une protection puissante contre les influences insidieuses en renforçant les liens familiaux.
Hakamiah : éloigne les ennemis occultes


Source : D'après Le livre de l'apprentie sorcière de Catherine Quenot Civiello aux Editions Albin Michel + annotations personnelles.

Date de dernière mise à jour : 28/10/2017