Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Les chakras

Les chakras, définitions et explications

 Chakra et aura 

  
A.E Pauwel définit ainsi les chakras : "Dans le corps éthérique, comme dans chacuns de nos autres véhicules, il existe certains centres de force ou chakras, comme ils sont appelés en sanskrit. Ce mot signifie littéralement une roue ou un disque en rotation.

Les chakras sont situés à la surface du corps etherique, à peu près à six millimètres à la surface de la peau. Ils apparaissent aux clairvoyants comme de petites dépressions semblables à une soucoupe, constituées de matière tournant rapidement. 

Les forces qui coulent à travers les chakras étant essentielles pour la vie du corps éthérique, toute personne possède de tels centres de force, bien que le degré  de leur dévellopement puisse varier considérablement selon les individus.

Lorsque les chakras ne sont pas devellopés, ils luisent de manière terne, et les particules éthériques tournent de manière non harmonieuse, constituant ainsi juste l'ouverture et le canal necessaire pour la transmission de l'énergie, et rien de plus ; en ce qui concerne les personnes dévellopées spirituellement, les chakras brillent et pulsent, irradiant une lumière aveuglante comme des soleils miniatures.

Leur taille peut varier de cinq centimètres à quinze centimètres de diamètre. 

Au niveau éthérique, les chakras ont deux fonctions : la première est de véhiculer le "prâna" à l'intérieur du corps physique, la seconde fonction est de retransmettre à la conscience physique les qualités du corps astral.

Ainsi donc, les chakras constituent des sortes de portes subtiles entre les différents corps, entre les différents plans de réalité.

 

LES 7 CHAKRAS PRINCIPAUX : 

 
Chakra racine ou fondamental : (Moulâdhâra) ; à la base de la colonne vertébrale.  
C'est le premier chakra, situé sur le point numéro un, c'est à dire les organes génitaux. Il est lié aux surrénales, aux reins, à la colonne vertébrale. C'est la racine de notre arbre de vie, le lieu des forces cosmotelluriques qui nous animent comme une fontaine.    
Lié à ce chakra, on parle également de Kundali (l'énergie du serpent) représentée par un serpent enroulé sur lui-même. L'eveil de Kundali fait partie du trajet initiatique du yogi.  
 
 
Chakra de la rate ou splénique : (Svadhishthana) situé au nombril. Lié au ying et au yang (eau et feu). Aussi étrange que cela puisse paraître, la médiumnité prend donc certaines de ces racines dans ce chakra. Ce chakra est également connecté à des fonctions d'élimination de ce qui encombre notre métabolisme. 
 
Chakra du nombril ou ombilical (Manipoura) : au niveau du plexus solaire. En acupuncture, nous savons qu'une personne souffrant de problèmes d'estomac a tendance à se vouter, comme pour protéger son plexus solaire des agressions extérieures. Chacune de nous a aussi pu constater que lorsque nous avons un choc émotionnel, nous portons souvent la main au plexus ; c'est là que 'ça bloque'. Estomac et système nerveux font partie de la même famille, elle même apparentée au plexus. 
 
Chakra du coeur ou cardiaque : (Anâhata): au dessus du coeur. Il est lié au coeur et à la circulation sanguine. Il exprime l'amour divin, l'amour cosmique, l'amour de tout être, de tout élément de la création. L'énergie émise par le chakra du coeur multiplie au centuple nos possibilités d'intervention. Ce chakra est une source de 'miracles' pour peux qu'on arrive à utiliser cet amour. 
 
Chakra de la gorge ou du larynx (Vishuddha) au devant de la gorge. On pourrait regarder ce chakra comme une 'bouche énergétique'. Il est intimement lié à notre expression personnelle. Non seulement notre expression orale, dépendante de la respiration, mais tout simplement l'expression de notre moi, de notre personnalité profonde. Plus nous sommes épanouis, exploitant à fond notre potentiel, plus ce chakra rayonne.  
 
Chakra du front ou Frontal (Ajnâ) : entre les 2 soucils. Il est connecté avec la glande hypophyse, ainsi qu'à l'hypothalamus. Ce chakra a un rapport direct avec les zones de visualisation psychique situées derrière les oreilles. On pourrait dire qu'il est la pointe d'un triangle dont la base serait une ligne joignant ces 2 sones de visualisation. Subissant leurs actions, il les influences à leur tout en 'controlant' les têtes des 'serpents d'énergie' qui montent du 1er chakra, exerçant sur eux des vertus modératrices. 
 
Chakra du sommet de la tête ou Coronal : (Sahasrâra) au sommet de la tête. 
Il établit une connexion avec la glande pinéale et notre guide spirituel. Il est souvent représenté par l'auréole des saints, dans les imagerie populaire chrétienne. Ce chakra échappe au corps physique et même au corps éthérique primaire. Il est également la pointe d'un triangle dont la base serait la ligne unissant les deux zones de visualisation psychique situées derrières les oreilles. Il est l'illustration parfaite de la conscience universelle divine, transcendant l'action de tous les autres chakras... 

 

Source :  le grand livre des sciences occultes

Voir également les sous-rubriques associées :

Date de dernière mise à jour : 25/03/2017