Site indépendant sur le spiritisme et l'au delà. Articles rédigés par des médiums sur les esprits, les facultés extra-sensorielles, les dons, la médiumnité. Nombreuses explications issues de nos expériences et tirées de messages d'esprits. Fiches pratiques pour vous conseiller sur le magnétisme, la médiumnité et l'aide contre les hantises. 

Le règne animal

Le règne animal, la place des animaux auprès des êtres humains

Animaux

  Médium Dark Angel 

Message reçu le 25/10/2013

  

Tantôt vénéré, tantôt bafoué, considéré comme un meuble, comme une appropriation, ou une plus grande menace, le règne animal fait parti de votre monde, et au même titre, ont leurs place dans votre sphère.

Ils sont doués d’intelligences, de sentiments, mais sous une forme plus simplifiée et plus primitive que l’Humain.

La différence fondamentale se présente sur la culpabilité, le remord, la soif de pouvoir, les regrets, en bref, sur la conscience abordée par l’Humain.

Son affection est une conscience primaire basant le rapport d’un être envers un autre via une affinité partagée.
Sachez que ce qu’ ils sont, vous le fûtes également, mais sous une autre forme évolutive.

La conscience de l’animal est avant tout régie par ses instincts, ce sont eux qui interviennent en premier lieu. Pourquoi ? parce que l’animal a gardé le coté sauvage de sa propre avancée, c’est un être qui ne recherche pas le develloppement personnel, mais le develloppement de groupe dans toute la simplicité que cela représente. 


Il est lié à la nature, il est la force de cette dernière, il n’est pas placé pour vivre caché ou pour être amoindri.
L’animal a sa propre intelligence, il ne parle pas, car il n’en a pas le besoin, son langage lui étant propre, sa recherche de progression restant axé sur la simplicité d’un environnement qui lui convient. (A ce sujet, voir aussi l'article sur la Réincarnation des animaux).

D’autres encore ont un besoin de rapprochement, ils sont aptes à se développer plus rapidement : leurs recherches étant axés sur leurs propres mondes et sur celui de l’humain. 

Tout être vivant est esprit, toute énergie naturelle développe une onde qui servira à se nourrir, à produire, à vivre, à exister.
Mais chacune de ces énergies correspond à un règne bien distinct étant en osmose les uns avec les autres. Le minéral est lié au végétal lui-même lié à l’animal, qui est lié à l’humain.

Chaque règne est vivant, et chaque règne à sa propre progression correspondant à sa propre destinée.
La plante évolue sous forme d’énergie pure, le minéral également, l’animal a une évolution lente sous diverses formes et dans diverses sphères … Tout comme l’humain mais sous un angle bien différent cependant. Il ne peut donc être possible de les comparer tant les buts et évolutions sont différentes l’une de l’autre.

L’animal apprend autant que l’Humain peut le faire, mais à sa propre dimension, il accompagne l’Homme, à condition qu’il le veuille bien. L’homme et l’animal doivent s’unir dans un partage, non dans une obligation.

Hélas, l’esprit humain à su conserver le pire de son coté sauvage pour s’en servir au détriment des autres êtres qui l’entourent, et bien souvent, l’animal en pâtit. Les expériences, la maltraitance, le déni de considération, sont autant de facteurs qui ralentiront un peu plus la progression de l’espèce animale. Ne croyez pas qu’il soit possible que vous soyez les seuls esprits a pouvoir se réincarner, il n’en est rien.

Chaque animal, du plus microscopique au plus imposant, ont leurs propres cursus de réincarnations, encore une fois, à leurs dimensions.

Les plantes et minéraux ont une évolution interne, c’est-à-dire, restant dans leurs propres sphères de créations, au contraire de l’animal et de l’humain qui sera externe.

L’animal à sa propre intelligence, il connait la bonté, l’attachement, la création, et peut ainsi construire nombres d’ouvrages complexes et variés. Ils on un langage propre, et se comprennent parfaitement ainsi. L’humain n’est pas placé pour les comprendre, mais pour se comprendre lui-même avant tout, ce qu’il a, hélas, tendance à omettre trop souvent.

L’humain se situe au dessus de l’animal, car il a une intelligence et un raisonnement autre, il a la conscience du bien et du mal, la conscience de pouvoir inventer et progresse sans cesse au fil de ses recherches, même si il ne comprend pas que le but n’est pas de détruire pour cela.

Il sait se remettre en question, a des jugements, une moralité, des valeurs, etc … l’animal demeure basique vis-à-vis de tout cela.

Cela étant, il a tant à apprendre de l’animal, qu’il ne s’en rend même pas compte, et préfère placer son égo au dessus de tout.

En cela les différences sont donc bien nombreuses. L’animal n’est pas un objet, il n’est pas un trophé, il n’est pas banal, il n’est pas une sous classe, il mérite alors tout votre respect.

L’animal se réincarne, il progresse donc et évolue à sa propre échelle, preuve en est, qu’il est apte a rester auprès de ses proches humain quand il décède, soit de part sa propre initiative, soit car il ne se rend pas compte qu’il est décédé.
Quelque chose qui ne se réincarne pas, ne peut être présent au-delà de la mort.

Changez vos regards, ne soyez pas vindicatifs, car il y a encore tout à apprendre, il y a encore tant à apprendre, et sachez que vous en êtes qu’aux balbutiements de vos connaissances sur un monde, certes, étonnants, mais dont vous ne maitrisez que peu l’étendue et la portée.
 

 

Autre message sur les animaux : 

Reçu le 19/01/2015 - Medium, Dark Angel - Réponse obtenue suite à un questionnement personnel.

 

Vous ne posez pas les bonnes questions. La Vie, qu’est-elle ?  Tout est vie, les plantes, les animaux, les microbes, les virus, tout est organismes vivants.

La vie est partout autour de vous, le prana n’est-il pas nommé l’énergie vitale ? et pourtant vous ne le discernez point.

Toute planète de votre système solaire contient la vie, mais vous ne la voyez pas, car vous avez une idée étriquée et simpliste de ce qu’est la vie, ou plutôt de ce qui peut créer la vie.

Chaque planète a un écosystème et une atmosphère qui lui est propre, mais qui est également en perpétuel changement. Tout comme votre propre planète, qui fut constamment en changement, il n’en demeure pas moins qu’elle abrita toujours de la vie, que ce soit unicellulaire ou pluricellulaire.

Comment pouvez-vous vous targuer d’affirmer qu’un insecte n’a pas son rôle ? Comment prétendre que les animaux ne comprennent pas ou n ‘ont pas une intelligence ?

Pensez-vous que les fourmis aient pu créer leurs systèmes perfectionnés sans comprendre le coté primordiale des castes qui régissent l’ensemble de la colonie ? Cela est fait pour leur survies, et cela n’est pas apparu simplement, elles ont dû comprendre, apprendre, et régir leur propre société.

Et il en est de même pour chaque espèce animale.

Il en est de même pour les plantes qui ont appris à se développer et à répandre leurs pollen pour se féconder alors même que divers arbres mâles et femelles sont parfois éloignés de plusieurs kilomètres les uns des autres. 

Il en est de mêmes pour le plancton, pour les coraux, et que dires des espèces animales qui font des centaines de kilomètres pour migrer vers des endroits qu’elles n’ont jamais vu, mais vers lesquelles elles sont irrémédiablement attirées.

La mémoire cellulaire, première source de vie, fait partie de leurs gènes, et l’application de leurs propres apprentissages, de leurs premières ères, est ainsi inscrite en elles, afin de ne pas oublier malgré les changements climatiques qui les as poussés à s’en éloigner.

Tout est vie, tout est utile. Nous avons appris de tout.

Il est fort déplorable et dommageable, que l’être le plus évolué sur votre planète, l’Homme, détruise s’en sans soucier, cet écosystème complexe et symbiosé, au détriment de son égo mal conçu, mais tant ancré dans sa certitude d’être le plus grand des dominants, alors qu’il n’est encore qu’un être dominé par ses propres idées délétères, enfermés dans une pensée étriquée et coincée telle une clepsydre qui serai obturée.

Pensez à cela, apprenez, comprenez, et changez votre regard sur la planète qu’est la vôtre et sur le rôle que vous avez à y tenir.

 

Reçu le 19/01/2015 par Dark Angel

 

#Haut de page

Date de dernière mise à jour : 07/10/2017